Les distributions Linux

Les distributions Linux sont des systèmes d’exploitation open source basé sur le noyau Linux. Il a été développé par Linus Torvalds en 1991. Voici un bref historique de Linux :

Un peu d’histoire

Les débuts (1991-1993) :
En 1991, Linus Torvalds, un étudiant finlandais, a annoncé sur Usenet qu’il développait un noyau de système d’exploitation. Il a initialement baptisé ce projet « Freax », mais il a rapidement changé le nom en « Linux ». Une combison de son nom avec le nom de son projet, et le noyau Linux était né.
Linus a publié la première version du noyau Linux (version 0.01) en septembre 1991. Ce noyau était basé sur le système d’exploitation Unix et était distribué sous la licence publique générale GNU (GPL).

Linux le noyau à la base de toutes les distibutions

L’essor du logiciel libre (1993-1999) :
Le développement de Linux a attiré de nombreux développeurs et contributeurs du monde entier. Le système d’exploitation a rapidement gagné en fonctionnalités et en popularité.
La Free Software Foundation (FSF) a développé le reste du système d’exploitation :
Les outils et les bibliothèques, pour créer un système d’exploitation complet appelé GNU. La combinaison du noyau Linux et des outils GNU a abouti au système d’exploitation que nous connaissons aujourd’hui.

La montée en puissance

L’expansion dans l’entreprise et sur le marché grand public (années 2000) :
Linux a gagné une grande popularité dans les entreprises et les data centers en raison de sa stabilité, de ses performances et de son coût réduit par rapport aux systèmes d’exploitation propriétaires.
Les distributions Linux ont commencé à se diversifier pour répondre aux besoins spécifiques des entreprises, des développeurs et des utilisateurs finaux.

La montée en puissance d’Android (années 2010) :
Android, un système d’exploitation basé sur le noyau Linux. Il est devenu l’OS le plus populaire pour les smartphones et les tablettes. Élargissant ainsi considérablement l’impact de Linux dans le monde de la technologie grand public.

Le développement communautaire et la popularité continue (aujourd’hui) :
Le développement de Linux est toujours basé sur le modèle de collaboration ouvert. Il regroupe des milliers de contributeurs et de développeurs du monde entier.
Les distributions Linux sont utilisées dans une grande variété de domaines :
Les serveurs, les supercalculateurs, les ordinateurs personnels, les systèmes embarqués, et plus encore.

Quelques distributions Linux

Ubuntu, une distribution des plus populaire

Ubuntu basé sur Debian

Ubuntu se base sur Debian. Plus précisément, Ubuntu est un système d’exploitation qui se base sur le noyau Linux et utilise le gestionnaire de paquets APT (Advanced Package Tool) pour la gestion des logiciels, ce qui est typique des distributions qui se basent sur Debian.

Ubuntu est dérivé de Debian et est construit à partir du code source de Debian.

Avantages :
Convivialité : Ubuntu adopte une interface utilisateur conviviale, ce qui en fait un excellent choix pour les débutants.
Grande communauté : Il bénéficie d’une grande base d’utilisateurs et d’une vaste communauté de support, ce qui facilite la résolution des problèmes.
Mises à jour régulières : Ubuntu a un calendrier de versions bien établi avec des mises à jour régulières, notamment les versions LTS (Long Term Support) pour une stabilité à long terme.
Vaste bibliothèque de logiciels : L’Ubuntu Software Center propose une large sélection d’applications pour répondre aux besoins des utilisateurs.

Inconvénients :
Intégration d’Amazon : Par le passé, Ubuntu a suscité des inquiétudes concernant l’intégration d’Amazon dans les résultats de recherche de son interface. Cependant, cette fonctionnalité est désactivable.
Utilisation de ressources : Ubuntu peut nécessiter plus de ressources système que certaines autres distributions plus légères.

Fedora, l’accent sur l’innovation

Fedora basé sur RHEL

Fedora est une distribution Linux communautaire développée par la communauté open source et sponsorisée par Red Hat.

Cette distribution sert souvent de terrain de jeu pour les nouvelles fonctionnalités, technologies ou bien logiciels qui se retrouveront éventuellement dans Red Hat Enterprise Linux.

Avantages :
Dernières technologies : Fedora est souvent à la pointe des dernières technologies et des mises à jour logicielles, ce qui en fait un choix solide pour les utilisateurs intéressés par les nouveautés.
Conçu pour les professionnels de la technologie : Cette distribution trouve son public auprès des développeurs et des professionnels de l’informatique grâce à ses outils et environnements de développement.
Sécurité : Fedora met l’accent sur la sécurité, avec des fonctionnalités telles que SELinux et renforce donc la sécurité du système.

Inconvénients :
Mises à jour fréquentes : Les mises à jour régulières peuvent parfois entraîner des incompatibilités ou bien des problèmes de stabilité.
Moins adapté aux débutants : Elle peut être un peu plus complexe pour les utilisateurs débutants, en raison de sa nature plus axée sur les professionnels.

Manjaro, une des distributions Linux la plus efficace

Manjaro une des meilleur distribution Linux du moment

Manjaro se base sur Arch Linux. Cette distribution Linux tire ses racines d’Arch Linux, tout en ajoutant certaines fonctionnalités et également des modifications pour améliorer la convivialité et la facilité d’utilisation.

Cette distribution maintenant la philosophie générale d’Arch Linux en matière de simplicité, de personnalisation et d’accès aux dernières mises à jour logicielles.

Avantages :
Facilité d’utilisation : Manjaro est convivial et convient aux utilisateurs de niveau intermédiaire en raison de sa facilité d’installation et de configuration.
Rolling Release : Manjaro suit un modèle de publication en continu, ce qui signifie que vous obtenez constamment les dernières mises à jour logicielles sans avoir à effectuer de mises à niveau majeures.
Communauté active : Manjaro a une communauté active qui fournit un support solide.

Inconvénients :
Délais de sécurité : En raison de son modèle en continu, il peut y avoir un léger retard quant à l’application des correctifs de sécurité par rapport aux distributions à publication régulière.
Moins stable que certaines distributions à publication régulière : Bien que Manjaro soit stable pour la plupart des utilisateurs, il peut y avoir des périodes d’instabilité occasionnelles en raison de mises à jour fréquentes.


Pour conclure, aujourd’hui, Linux est l’un des systèmes d’exploitation les plus importants au monde. Nous le trouvons dans un large éventail d’applications et de dispositifs. Sa nature open source ainsi que sa communauté de développement active continuent de favoriser son évolution et son adoption.

Retrouvez nos autres articles sur les logiciels